Cuve et autres modèles de réservoirs d’eau

Le réservoir eau de pluie est très pratique pour stocker les eaux pluviales. Il est disponible en différentes capacités et en plusieurs modèles. Pour assurer son bon fonctionnement, il est nécessaire de ne pas se tromper lors du choix. Découvrez quelques modèles et types de récupérateur d’eau.

Récupérateur d’eau enterré ou récupérateur hors sol ?

Il existe deux méthodes d’installation de réservoir eau. En premier lieu, il y a le modèle enterré. Celui-ci nécessite une fouille lors de l’installation. La mise en place d’un réservoir eau enterré est plus complexe, car cela demande à la fois un filtre en entrée de cuve et un filtre grossier. Cependant, le récupérateur d’eau enterré ne risque pas de bouger facilement une fois qu’il est bien fixé au sol. Par ailleurs, il y a le récupérateur d’eau hors sol. Celui-ci a généralement un volume plus réduit.

Le récupérateur en plastique

Le plastique est l’un des matériaux les plus utilisés pour la fabrication de réservoir eau. Il est, d’ailleurs, des plastiques recyclables qui peuvent contenir plus de 400 000 litres d’eau. Outre son poids léger, la résistance au gel, notamment en période hivernale, est l’un des avantages d’un récupérateur d’eau en plastique. De ce fait, ce réservoir ne nécessite pas d’entretien spécifique comme le vidange en hiver. Ainsi, il ne peut forcement être enterré. Avant d’acquérir une cuve en plastique, vous pouvez demander des devis auprès de plusieurs fabricants.

Le récupérateur en béton

Le réservoir eau en béton présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il permet de supprimer l’acidité de l’eau de pluie. Le pH de l’eau est rééquilibré grâce aux éléments alcalins du béton. Ainsi, l’eau ne risque pas d’être contaminée et possède une meilleure qualité. Son installation est pratique tant en zone urbaine qu’en milieu rural. En termes de coût, la cuve en béton est moins coûteuse qu’un récupérateur en plastique. Cet équipement ne nécessite pas, d’ailleurs, d’importants travaux d’installation.